Une invention au service des troubles DYS !

Une invention au service des troubles DYS !

5 à 10 % de la population française souffre de troubles Dys (dyspraxie, dysphasie, dysorthographie…). Quand écrire devient une souffrance, les difficultés d’apprentissage apparaissent irrémédiablement. Concerné par cette difficulté, le jeune Ryann Dubois a profité des confinements liés à la covid-19 pour imaginer un kit pour clavier d’ordinateur pour ses pairs. Aujourd’hui, ces stickers sont vendus chez Boulanger et s’invitent bien au-delà des frontières françaises…

Une invention nourrit par une expérience personnelle

Vivant à Binic-Etables-sur-Mer (Côtes-d’Armor), Ryann Dubois ne conserve pas de bons souvenirs de ses premières années d’école. Pourtant brillant et intelligent, il est mis en difficulté lorsqu’il faut écrire. « Sa tête fonctionne bien et même très bien, mais ses mains ne suivent pas. Dès qu’il faut écrire, elles lui font défaut. Tenir un crayon est une torture, les crampes lui raidissent les doigts » souligne sa mère, Solène Dubois[1].

À la pose du diagnostic au CM2, un ergothérapeute encourage Ryann Dubois à coller des petites gommettes de couleur sur son clavier d’ordinateur pour améliorer sa maîtrise de l’outil. Mais force était de constater que si la technique fonctionnait très bien, certaines difficultés demeuraient – que ce soient les gommettes décollées ou l’impossibilité pour autrui d’intervenir sur son clavier avec ses lettres cachées…

La naissance du clavier Keydys de Ryann Dubois

À la faveur des confinements, au printemps 2021, le jeune breton de 16 ans imagine alors son propre système, reprenant un code couleur, mais en y ajoutant les lettres dessus. « Les couleurs permettent à l’œil d’apprendre à localiser plus vite la lettre que l’on cherche. À cela, il faut ajouter que les couleurs sont placées dans une diagonale, et une couleur par zone d’intervention du même doigt ! » précise-t-il[2]. Rapidement, d’autres copains DYS le sollicitent pour en obtenir un.

Face à cet engouement, Ryann Dubois crée sa page Facebook : « On a eu de plus en plus de demandes. On faisait ça la nuit, comme dans les films sur les start-ups américaines. On imprimait parfois jusqu’à 3 heures du matin. Mais à 20 ans, c’est rigolo, à 50… c’est fatigant ! » souligne le père de Ryann, Olivier Dubois1.

La florissante société R2Dtooldys

Portée par la cause de chacun, la famille ne pouvait pas ignorer les demandes et les sollicitations. Le 9 juillet 2021, elle sécurise l’aventure et crée la SARL R2Dtoolsys… Aujourd’hui, son clavier « KeyDys » est disponible sur le site de la société, mais se vend également chez Boulanger.

« L’enseigne m’a mis gratuitement à disposition tout le matériel informatique que je souhaitais et une vingtaine d’experts dans tous les domaines : juridique, fiscal, de création d’entreprise… » précise encore Ryann Dubois.[3] Grâce à elle, la famille peut désormais s’appuyer sur un imprimeur spécialisé et arrêter les séances d‘impression nocturnes.

Présent en Suisse, en Belgique, au Québec et au Qatar, le clavier Keydys se décline en plusieurs versions pour claviers Azerty, Qwerty, Qwertz, pour Mac, Android… Et les perspectives de croissance sont au beau fixe – notamment dans le monde de l’éducation. Après l’académie de Nancy-Metz, le recteur de l’académie de Rennes voudrait aussi le mettre à disposition de tous ses élèves Dys.

 

[1] Citation : https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/cotes-d-armor/journee-mondiale-des-dys-un-jeune-breton-invente-un-clavier-pour-faire-disparaitre-les-difficultes-2286076.html

[2] Citation : https://actu.fr/bretagne/binic-etables-sur-mer_22055/bretagne-a-16-ans-ryann-invente-un-clavier-pour-les-eleves-dys-et-cree-son-entreprise_41340882.html

[3] Citation : https://actu.fr/bretagne/binic-etables-sur-mer_22055/handicap-a-16-ans-ryann-invente-un-clavier-pour-les-eleves-dys-et-le-vend-partout-en-france_48046264.html

2022-03-09T16:29:51+00:007 mars 2022|Divers|
Chargement...